Au milieu des canards, des champs de maïs et de la vigne, bien ancré dans le creux de Nogaro, le Circuit Paul Armagnac fait la part belle au monde du sport mécanique dans le Grand Sud-Ouest et le Gers… non vous ne rêvez pas, c’est bien un circuit automobile !

La folle histoire du Circuit

Raymond Bois – Commune de Nogaro

Tout commence par l’idée de Robert Castagnon d’organiser  une compétition en Armagnac d’abord sous forme d’une épreuve contre la montre puis selon la formule d’un rallye. Le premier  Rallye de l’Armagnac vit alors le jour en 1953 disputé sur routes ouvertes et dont une partie se déroulait dans les rues de Nogaro. La sécurité des pilotes et du public remise en question, Robert Castagnon, avec la complicité de son ami Paul Armagnac, doit trouver une solution. Celle-ci lui paraît évidente : construire un circuit permanent aux abords de Nogaro. C’est alors qu’une parcelle non utilisée de l’aérodrome fut annexée en 1959 et les travaux purent débuter…, Le tracé initial reprend les formes du Circuit de Sebring (Floride, Etats-Unis) sur lequel Paul Armagnac a disputé les 12H à deux reprises (1956 et 1959).

La grande Histoire débute le 2 octobre 1960… pour la première fois le drapeau à damiers s’abaisse à Nogaro 🏁… mais l’histoire est gâchée en 1962 lors d’un tragique événement qui survient avec le décès de Paul Armagnac lors des essais des 1000 kilomètres de Paris sur le Circuit de Montléry. En hommage au pilote gascon, le Circuit de Nogaro prit son nom pour devenir le Circuit Paul Armagnac.


Un complexe de fou

Depuis, le Circuit Paul Armagnac se structure au fil du temps sous l’impulsion d’André DIVIÈS le circuit se modernise, le tracé évolue, les infrastructures se développent et ses compétitions, de niveau nationale et internationale, deviennent incontournables. La remise aux normes, en 2007, du Circuit Paul Armagnac a permis la construction d’un complexe moderne et spacieux tourné à la fois vers l’organisation de compétitions sportives, d’essais industriels mais également ouvert à l’organisation de tous types d’événements destinés aux particuliers et aux entreprises

 Aujourd’hui il accueille plus d’une douzaine de compétitions par an dont les plus suivies sont : Coupes de Pâques, Championnat de France Superbike, Grand Prix Camion, Grand Prix de Nogaro, Coupe de France des Circuits, Coupes de France Promosport. Sur plusieurs jours et pour tous types de véhicules (auto, moto, camion), les compétitions sont des moments suspendus où le sport est roi. Chaque journée est unique et riche en émotions, les pilotes poussent leurs véhicules dans leurs retranchements pour remporter la victoire. De la compétition, de l’asphalte et du suspens, la recette de journées 100% sport.

Circuit Paul Armagnac

C’est aussi ça, le Circuit Paul Armagnac

Des soirées piste libre gratuites tous les mercredis en été, pour fouler la piste à pied, en roller, en trottinettes ou à vélo à partir de 18h, d’abord pour les familles puis pour les cyclistes aguerris 🚲🛴

Parlons-en de la piste…

Circuit Paul Armagnac

Tracé réputé pour la technicité de ses virages (escargot de Caupenne d’Armagnac), la longueur de sa ligne droite et la qualité de son revêtement pour une longueur de 3,636 km.

… et la Tour de Contrôle

Telle un maître nageur/sauveteur qui surveille sa mer de bitume, elle surplombe la piste et est équipée d’un salon panoramique avec des tables basses, fauteuils, un bar, des tabouret et écrans retransmettant les images de la piste et le chronométrage pour que le spectateur soit au coeur de l’action le temps des courses automobiles, motos et camions.

© SRO – TWENTY-ONE CREATION | Jules Benichou

le bâtiment des stands

SRO / Patrick Hecq Photography

Il abrite les box entièrement équipés pour les écuries de courses, des salles de conférence, une salle de presse, plusieurs loges, la terrasse VIP de 840m² à ciel ouvert directement située au-dessus de la voie des stands et une  salle de réception climatisée avec vue directe sur la piste.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu